Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PORTEUR DE LUMIERE
  • LE PORTEUR DE LUMIERE
  • : Qu'est-ce que l'Hermétisme ? L'Occultisme ? Le Spiritisme ? Savez-vous qu'à la base il n'y avait qu'un seul Enseignement et que ce sont les hommes qui ont inventé les religions ?
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte libre

Archives

15 mai 2005 7 15 /05 /mai /2005 00:00

LES ORIGINES DE LA SAINTE BIBLE

2ème partie

1ère partie

par Robert G. INGERSOLL

CHRIST EST-IL NOTRE EXEMPLE ?

 

Il n'a jamais dit un mot en faveur de l'éducation. Il n'a jamais seulement suggéré l'existence de n'importe quelle science. Il n'a jamais élevé la voix pour l'industrie, l'économie, ou n'importe quoi pour améliorer notre condition en ce monde. Il était l'ennemi du succès, de la santé. L'homme riche fut envoyé en enfer, pas parce qu'il était méchant, mais parce qu'il était riche. Lazare vint au ciel, pas parce qu'il était bon, mais parce qu'il était pauvre.

Christ ne s'est intéressé ni à la peinture, ni à la sculpture, ni à la musique - à aucun art. Il n'a rien dit des devoirs de nation à nation, de roi à sujet ; rien au sujet des droits de l'homme ; rien au sujet de la liberté intellectuelle ou de la liberté de parole. Il n'a rien dit du caractère sacré du foyer ; pas un mot pour la famille ; pas un mot en faveur du mariage, en l'honneur de la maternité.

Il ne s'est jamais marié. Il a erré de place en place avec quelques disciples. Aucun d'eux ne semble avoir été engagé dans une entreprise utile, et ils semblent avoir vécu d'aumônes.

Tous les attaches humaines étaient tenues en mépris ; ce monde était sacrifié pour le suivant ; tout effort humain était découragé. Dieu donnerait soutient et protection.

A la fin, aux portes de la mort, Christ, trouvant qu'il s'était trompé, a crié : « Mon Dieu! Mon Dieu! Pourquoi m'as tu abandonné ? »

Nous avons découvert que l'homme dépend de lui-même. Il doit préparer les champs ; il doit construire sa maison ; il doit semer et planter ; il doit inventer ; il doit travailler avec ses mains et avec sa tête ; il doit surmonter les difficultés et les obstacles ; il doit conquérir et domestiquer les forces de la nature afin qu'elles fassent le travail du monde.

X

POURQUOI PLACERIONS-NOUS CHRIST AU SOMMET DE LA RACE HUMAINE ?

Etait-il plus gentil, plus miséricordieux, plus prêt au renoncement que Bouddha ? Etait-il plus sage, a-t-il rencontré la mort avec un calme plus parfait que Socrate ? Etait-il plus patient, plus charitable, qu'Epictète ? Etait-il un plus grand philosophe, un penseur plus profond, qu'Epicure ? De quelle manière était-il le supérieur de Zarathoustra ? Etait-il plus doux que Lao-Tseu, plus universel que Confucius ? Est-ce que ses idées des droits et devoirs humain étaient supérieures à celles de Zeno ? A-t-il exprimé de plus grandes vérités que Cicéron ? Son esprit était-il plus subtil que celui de Spinoza ? Est-ce que son cerveau était égal à celui de Kepler ou Newton ? Fut-il plus grand dans la mort - un martyr plus sublime que Bruno ? Etait-il en intelligence, en force et beauté d'expression, en envergure et en largeur d'esprit, en puissance d'illustration, en habileté de comparaison, en connaissance du cour et de l'esprit des hommes, de toutes les passions, espoirs et peurs, l'égal de Shakespeare, le plus grand de la race humaine ?

Si Christ était en fait Dieu, il connaissait tout le futur. Devant lui comme un panorama s'étalait l'histoire à venir. Il savait comment ses mots seraient interprétés. Il savait quels crimes, quelles horreurs, quelles infamies, seraient commis en son nom. Il savait que les flammes avides de la persécution grimperaient autours des membres de martyrs innombrables. Il savait que des milliers et des milliers de braves hommes et femmes languiraient dans des donjons dans les ténèbres, à bout de souffrance. Il savait que son église inventerait et utiliserait des instruments de torture. Que ses fidèles recourraient à des fouets et à des fagots, à des chaînes et à des chevalets. Il voyait l'horizon du futur illuminé par les flammes des autodafés. Il savait quels credo surgiraient comme des champignons vénéneux de chaque texte. Il voyait des sectes ignorantes engageant des guerres entre elles. Il voyait des milliers d'hommes, aux ordres des prêtres, construiredes prisons pour leurs prochains. Il voyait des milliers d'échafaudsruisselant du sang le meilleur et le plus brave. Il entendait les râles -voyait les faces blanchies de l'agonie. Il écoutait les hurlements et les sanglots et les cris des multitudes gémissantes, martyrisées. Il savait qu'on écrirait des commentaires de ses mots avec des épées, pour être lus à la lueur des fagots.

Il voyait les interpolations et les mensonges que les hypocrites feraient et diraient. Il voyait toutes les guerres qui seraient menées, il savait qu'au dessus de ces champs de mort, ces donjons, ces chevalets, ces brasiers, ces exécutions, pendant un millier d'année flotterait la bannière ruisselante de la croix.

Il savait que l'hypocrisie serait béatifiée et couronnée - que la cruauté et la crédulité dirigeraient le monde ; il savait que la liberté périrait de la Terre ; il savait qu'en son nom les papes et les rois réduiraient en esclavage l'âme et le corps des hommes ; il savait qu'ils persécuteraient et détruiraient les découvreurs, penseurs et inventeurs ; il savait que son église éteindrait la sainte lumière de la raison et laisserait le monde sans une étoile.

Il voyait ses disciples éteindre les yeux des hommes, les écorcher vif, leur couper la langue, chercher tous les nerfs de la douleur.

Il savait qu'en son nom ses fidèles vendraient de la chair humaine ; que les berceaux seraient volés et les seins des femmes resteraient sans leurs bébés pour de l'or.

Et pourtant il est mort les lèvres closes.

Pourquoi n'a-t-il pas parlé ? Pourquoi n'a-t-il pas dit à ses disciples, et à travers eux au monde : « Vous ne devrez pas brûler, emprisonner et torturer en mon nom. Vous ne devrez pas persécuter vos prochains. »

Pourquoi n'a-t-il pas dit franchement : « Je suis le Fils de Dieu, » ou, «Je suis Dieu » ? Pourquoi n'a-t-il pas expliqué la Trinité ? Pourquoi n'a-t-il pas dit quel mode de baptême lui plaisait ? Pourquoi n'a-t-il pas écrit un credo ? Pourquoi n'a-t-il pas brisé les chaînes des esclaves ? Pourquoi n'a-t-il pas dit si l'Ancien Testament était ou non les mots inspirés de Dieu ? Pourquoi n'a-t-il pas écrit le Nouveau Testament lui-même ? Pourquoi a-t-il abandonné ses mots à l'ignorance, l'hypocrisie, à la chance ? Pourquoi n'a-t-il pas dit quelque chose de positif, définitif et satisfaisant à propos de l'autre monde ? Pourquoi n'a-t-il pas changé le vague espoir du paradis en une heureuse connaissance de l'autre monde ? Pourquoi ne nous a-t-il rien dit des droits de l'homme, de la liberté des mains et de l'esprit ?

Pourquoi est-il allé muet vers sa mort, abandonnant le monde à la misère et au doute ?

Je vais vous dire pourquoi. Il était un homme, et ne savait pas.

XI

INSPIRATION

Pas avant le troisième siècle il fut proclamé que les livres composant le nouveau testament étaient inspirés.

Il faut se souvenir qu'il y avait un grand nombre de livres, d'Evangiles, Epîtres et Actes, et que de ceux-ci les "inspirés" ont été sélectionnés par des hommes "non inspirés".

Parmi les "Pères" de l'église il y avait de grandes différences d'opinion pour ce qui est de savoir quels livres sont inspirés ; Beaucoup de discussions et plein de haine. Beaucoup de ces livres maintenant dénoncés comme apocryphes était considérés par de nombreux "Pères" comme divins, et certains aujourd'hui considérés comme inspirés étaient crus apocryphes. Beaucoup des premiers Chrétiens et quelques "Pères" reniaient l'évangile de Jean, l'Epître aux Hébreux, Jude, Jaques, Pierre et la Révélation de St. Jean. D'un autre côté, beaucoup d'entre eux croyaient l'évangile des Hébreux, des Egyptiens, le Prêche de Pierre, l'Epître de Barnabas, la Révélation de Pierre, la Révélation de Paul, l'Epître de Clément, l'évangile de Nicodème, livres inspirés, égaux aux tout meilleurs.

De tous ces livres, et de beaucoup d'autres, les Chrétiens ont sélectionné ceux qui étaient inspirés.

Les hommes qui ont fait la sélection étaient ignorants et superstitieux. Ils croyaient fermement aux miracles. Ils pensaient que des malades avaient été guéri par les blouses et les mouchoirs des apôtres, par les os des morts. Il croyaient à la fable du Phonix, et que les hyènes changeaient de sexe chaque année.

Est-ce que les hommes qui au long des siècles ont fait la sélection étaient inspirés ? Etaient-ils - ignorants, crédules, stupides et malicieux – aussi bien qualifiés que les étudiants de notre temps ? De quelle façon sommes-nous liés à leur opinion ? N'avons-nous pas le droit de juger par nous-mêmes ?

Erasme, un des dirigeants de la Réforme, a déclaré que l'Epître aux Hébreux n'avait pas été écrite par Paul, et il a nié l'inspiration du deuxième et troisième de Jean, et aussi de la Révélation. Luther était de la même opinion. Il a déclaré Jaques étant un épître de pacotille, et nié l'inspiration de la Révélation. Zwingli a rejeté le livre de la Révélation, et même Calvin a nié que Paul était l'auteur des Hébreux.

La vérité est que les Protestants ne se sont pas accordés pour dire quels livres étaient inspirés avant 1647, à l'assemblée de Westminster.

Pour prouver qu'un livre est inspiré vous devez prouver l'existence de Dieu. Vous devez aussi prouver que ce Dieu pense, agit, a des objectifs, des fins et des moyens. C'est quelque peu difficile.

Il est impossible de concevoir un être infini. N'ayant aucune conception d'un être infini, il est impossible de dire si tous les faits que nous connaissons tendent à prouver ou à réfuter l'existence d'un tel être.

Dieu est une gageure. Si l'existence de Dieu est admise, qui sommes-nous pour prouver qu'il a inspiré les écrivains des livres de la Bible ?

Comment pouvons-nous démontrer l'inspiration d'un autre ? Comment un homme inspiré peut-il prouver qu'il est inspiré ? Il n'y a aucun moyen de prouver le fait de l'inspiration. La seule preuve est la parole d'un homme qui ne peut en aucune façon savoir quoi que ce soit sur ce sujet.

Qu'est-ce que l'inspiration ? Est-ce que Dieu a utilisé les hommes comme des instruments ? Les a-t-il forcé à écrire ses pensées ? A-t-il pris possession de leur esprits et détruit leur volontés ?

Est-ce que ces écrivains étaient seulement partiellement contrôlés, ainsi leurs erreurs, leur ignorance et leurs préjugés se sont mêlé à la sagesse de Dieu ?

Qui sommes-nous pour séparer les erreurs de l'homme de la sagesse de Dieu ? Pouvons nous le faire sans être inspiré nous-mêmes ? Si les écrivains originaux étaient inspirés, alors les traducteurs devrait l'être, et de même que les hommes qui nous expliquent ce que la Bible veut dire.

Comment est-ce possible pour un être humain de savoir qu'il est inspiré par un être infini ? Mais d'une chose nous pouvons être certain: Un livre inspiré doit certainement dépasser tous les livres produits par des hommes non inspirés. Il devrait, par-dessus tout, être vrai, rempli de sagesse, étonnant de beauté - parfait.

Les ministres du cultes se demandent comment je peux être assez mauvais pour attaquer la Bible.

Je vais leur dire : Ce livre, cette Bible, a persécuté, même jusqu'à la mort, les plus sages et les meilleurs. Ce livre a interrompu et stoppé le mouvement en avant de la race humaine. Ce livre a empoisonné les sources de savoir et détourné les énergies de l'homme.

Ce livre est l'ennemi de la liberté, le soutient de l'esclavage. Ce livre a semé des semences de haine dans les familles et les nations, alimenté les flammes de la guerre, et appauvri le monde. Ce livre était le porte-bonheur des rois et des tyrans - l'asservisseur des femmes et des enfants. Ce livre a corrompu les parlements et les coeurs. Ce livre a fait des collèges et universités les enseignants de l'erreur et de la haine de la science. Ce livre a rempli la Chrétienté de sectes haineuses, cruelles, ignorantes, et guerrières. Ce livre a enseigné aux hommes à tuer leur prochain pour le salut de la religion. Ce livre a fondé l'inquisition, inventé les instruments de torture, construit les donjons dans lesquels les bons et les affectueux languirent, forgé les chaînes qui rouillèrent dans leurs chairs, érigé les échafauds où ils moururent. Ce livre a entassé des fagots sous les pieds du juste. Ce livre a retiré la raison de l'esprit de millions et rempli les asiles de fous.

Ce livre a causé des pères et des mères à verser le sang de leur bébés. Ce livre était l'estrade sur laquelle la mère esclave se tenait quand elle fut vendue loin de son enfant. Ce livre a remplit les cales des marchands d'esclaves et fait de la chair humaine une marchandise. Ce livre a allumé les feux qui ont brûlé les "sorcières" et les "magiciens". Ce livre a remplit les ténèbres de goules et de fantômes, les corps des hommes et femmes de démons. Ce livre a pollué l'âme des hommes avec le dogme infâme des souffrances éternelles. Ce livre fait de la crédulité la plus grande des vertus, et de la recherche le plus grand des crimes. Ce livre a rempli les nations avec des ermites, des moines et nonnes - avec les pieux et les inutiles. Ce livre place le saint ignorant et malpropre au-dessus du philosophe et du philanthrope. Ce livre a apprit à l'homme à mépriser les joies de cette vie, parce qu'il sera peut-être heureux dans une autre – à gaspiller ce monde pour le salut du suivant.

J'attaque ce livre parce que c'est l'ennemi de la liberté humaine - le plus grand obstacle sur la grande route du progrès humain.

Laissez-moi poser une question aux ministres du culte : Comment pouvez-vous être assez mauvais pour défendre ce livre ?

XII

LA VRAI BIBLE

Depuis des milliers d'années les hommes ont écrit la vraie Bible, et ils continuent à l'écrire jour après jour, et ce ne sera jamais fini tant que l'homme aura la vie. Tous les faits que nous connaissons, tous les vrais événements enregistrés, toutes les découvertes et inventions, toutes les merveilleuses machines dont les roues et leviers semblent penser, tous les poèmes, cristaux de l'esprit, fleurs du cour, toutes les chansons d'amour et de joie, de sourires et de larmes, les grands drames de l'imagination du monde, les fantastiques peintures, miracles de formes et de couleur, de lumière et d'ombre, les magnifiques marbres qui semblent vivre et respirer, les secrets livrés par les rochers et les étoiles, par la poussière et les fleurs, par la pluie et la neige, le gel et la flamme, par les rivières sinueuses et le sable du désert, par les étendues montagneuses et la mer ondoyante.

Toute la sagesse qui allonge et ennoblie la vie, tout ce qui prévient ou guérit la maladie, ou soulage la souffrance - toutes les lois et règlements justes qui guident et forment nos vies, toutes les pensées qui alimentent les flammes de l'amour, la musique qui transfigure, captive et enchante, les victoires du cour et de l'esprit, les miracles que les mains ont forgés, les mains calées et usées de ceux qui ont travaillé pour leur femme et leurs enfants, les histoires d'actes nobles, d'hommes courageux et généreux, d'épouses passionnément amoureuses, d'amour maternel sans fin, de batailles pour le droit, de souffrance pour la vérité, tout le meilleur de ce que tous les hommes et femmes du monde ont dit, et pensé et fait à travers toutes les années.

Ces trésors du coeur et de l'esprit - ce sont les Saintes Ecritures de la race humaine.

Sources :
http://users.skynet.be/roger.romain/bible01.htm

Voir aussi nos sites :

Le site de
l'Eternel accueille Karol Wojtyla... et accuse le Vatican et l'Opus Dei...

LE TRANSGRESSEUR... Palestine... Moyen-Orient... dénonciation de la colonisation et du sionisme en Palestine...

GEOSTRATEGIE... le site d'un ami... sur les stratégies politiques du monde...

LE PAVE DANS LA MARE... Irak, Palestine, Tchétchénie...

LE DANGER VIENT DES USA... dérives étatsuniennes... tout ce qui nous vient de nocif des USA... la répression et la surveillance des peuples en premier lieu...

MAROC GROUND ZERO (Nouveau webzine) Les injustices flagrantes qui sévissent au Maroc

L'INITIATEUR... tout sur les sociétés occultes...

AU NOM DE DIEU... tout sur les religions même ce que vous ignorez...

LIBERTANCE... dédié à Yasser Arafat

VERITANCE... tout sur Bush et sur ceux qui le manipulent...

LES DANGERS DU SIONISME

TCHETCHENIE...UN PEUPLE A L'AGONIE... site avec musique et images... long à charger... âmes sensibles s'abstenir...

PALESTINE TERRE DE TOUTES LES DOULEURS
Un j'accuse en images et musique... site long à charger...

L'OEIL DU MAÎTRE
Le blog d'Adriana Evangelizt... religions et dérives de notre monde...

LA MESSAGERE
La poésie douloureuse d'Adriana Evangelizt... le poète est un messager de "Dieu"...


LE PORTEUR DE LUMIERE... réhabilitation de Lucifer... que s'est-il vraiment passé dans le Jardin d'Eden ? Le roman en ligne d'Adriana Evangelizt

LES CHEVALIERS DU GRAAL...
le combat des Fils de la Lumière contre les forces de l'Ombre est commencé... Un Ordre blanc contre les Ordres Noirs... réservé aux Initiés...



 

Partager cet article

Repost 0
Published by EVANGELIZT - dans LA BIBLE
commenter cet article

commentaires

mebahel 11/08/2008 17:03

c'est le troisième texte que je lis sur ce blog et je suis tout doucement en train de changer d'avis. Que d'opinions et d'ignorance... Il n'y a pas plus d'argument valable dans vos 10 pages que dans mon petit commentaire de 4 lignes, et tous ces partis-pris mis bout à bout frisent la fascisme, l'intolérance, et ont un air de famille avec les assassins qu'ils prétendent critiquer.

marcel 19/03/2006 14:12

Jésus, le Christ était bel et bien le compagnon aimant de Marie-madeleine, ce qui valu à cette dernière une terrible jalousie de certains de ces disciples hébreux, en particulier de Pierre...celui qui le renia trois fois avant le chant du coq !!!

Ils ont eu deux enfants (un garçon et une fille) qui furent, avec leur mère, poursuivi par les foudres des clercs chrétiens qui n'ont eu de cesse de faire passer sa compagne pour une putte, malheureusement ...par trop insoumise pour eux !!!!

SAvez que nombre d'églises chrétiennes portaient au temps des origines le nom de sainte mari-Madeleine et que cette appelation ne  fut qu'ultérieurement changée au profit de la mère du christ sur décision des mêmes clercs.

Tout cela m'a été enseigné dans le cadre de l'école de sagesse ancienne de ramtha, école gnostique s'il en est... et je souhaitais partager cette connaissance avec les lecteurs !!!

Le véritable jésus n'a que peu de choses à voir avec les pseudo vérités bibliques enseignées par les clercs au travers d'évangiles aseptisés depuis 2 mille ans !!! Certes ils n'ont pu effacer le personnage du christ, ni ces miracles, ni la présence de marie-madeleine, mais ils se sont évertués à en faire une histoire religieuse taillée sur mesure devant permettre la manipulation de l'humanité durant des siècles...

Voilà la vérité sur le christianisme officiel, voilà pourquoi l'humanité a vécu deux mille ans d'obscurantisme et des siècle de guerres dites saintes après la crucifixion du christ...tout cela au nom de l'image d'un jésus, manipulée par les clercs de la très peu sainte église, à commencer par Pierre qui était d'une jalousie véritablement jéhovienne !!!

bernard 03/03/2006 14:44

Jésus, le Nazareéen n'est pas venu sur cette terre faire ce que chacun d'entre nous pourrait faire s'il faisait seulement preuve d'un peu de bonne volonté et de bon sens.
 
Jésus, devenu ensuite le CHRIST (Expression divine de l'être humain, une avec le divin père) est venu rappelé aux hommes qu'au delà du drame humain, l'homme était divin par nature et par essence et que Dieu résidait en lui et qu'il pouvait donc le manifester en une vie !!!
 
Jésus le Christ est venu libérer l'humanité de la peur qui bloque tout et pour cela, il a tenu à montrer à chacun que la mort n'était aucunement une fatalité terrifiante... tout simplement car elle n'a jamais été obligatoire contrairement aux croyances religieuses trop répandues !!!
 
Lui, le fils d'un humble pêcheur, né dans une étable a tenu à nous en faire la démonstration avec sa propre vie... non pas afin que nous l'adorions tel un dieu unique mais plutôt afin de nous aider à comprendre que nous aussi en tant que fils de Dieu, nous pouvions réaliser ce même miracle ...mais bien sûr la très peu sainte Eglise, après avoir traiter sa compagne de putin a tout fait afin de dénaturer son enseignement dans les croyances religieuses ridicules que les "bons" chrétiens se partagent aujourd'hui !!!!
 
Voilà pourquoi le nazaréens étaint excptionnel : il ne se contentait pas seulement de prêcher oralement, il démontrait par son propre exemple de la vérité de son enseignement !
 
C'est pourquoi les clercs ont tout fait pour étouffer et dénaturer son enseignement !!!
 
brenard