Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PORTEUR DE LUMIERE
  • LE PORTEUR DE LUMIERE
  • : Qu'est-ce que l'Hermétisme ? L'Occultisme ? Le Spiritisme ? Savez-vous qu'à la base il n'y avait qu'un seul Enseignement et que ce sont les hommes qui ont inventé les religions ?
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte libre

Archives

3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 21:46

 

3

 

L’Arche d’Alliance à Chartres ?

 

par Pierre Dupuis

 

2 -  Le message de la chapelle de St-Jean de Paulhac

1 - Du carré Sator à la croix patté : chronique d'une découverte

 


L’Arche d’Alliance est décrite dans la Bible. Dans l’Exode, deuxième Livre après la Genèse. Mais l’Arche (d’Alliance) est aussi décrite dans des textes égyptiens, gravés dans la pierre des temples, ainsi que l’a rapporté Champollion au début du 19 ème siècle.

Origine

La description de l’Arche d’Alliance, faite par Yahvé, est rapportée dans le Livre de l’Exode, chapitre 25 " Tu feras en bois d’acacia une arche longue de deux coudées et demie, large d’une coudée et demie et haute d’une coudée et demie. Tu la plaqueras d’or pur, au-dedans et au-dehors, et tu feras sur elle une moulure d’or, tout autour "

Soit les dimensions de l’Arche : 
#  longueur : deux coudées et demie 
#  largeur : une coudée et demie 
#  hauteur : une coudée et demie

Décryptage

La clef de décryptage est simple : Dieu répète "et demie". Il faut donc écrire les dimensions de l’Arche en demies :

#  longueur : cinq demi-coudées 
#  largeur : trois demi-coudées 
#  hauteur : trois demi-coudées

L’Arche est donc, dans un premier temps, un parallélépipède rectangle, de dimensions cinq, trois, trois. C’est-à-dire quatre faces cinq x trois et deux faces trois x trois.

Continuons la construction de l’Arche, toujours selon les prescriptions divines :

L’étape suivante est la moulure (ou bordure) d’or tout autour. Il est bien évident qu’il ne s’agit pas de l’or métal, mais du Nombre d’Or. La moulure ou bordure s’obtient par rabattement de la diagonale du double carré : soit racine carrée de 5 = 2,226


Si l’on applique cette propriété au parallélépipède de l’Arche, on obtient les dimensions de l’Arche, bordure d’Or comprise : 


#  longueur : 3 + racine de 5 = 5,236 
#  largeur : 1 + racine de 5 = 3,236 
#  hauteur : 1 + racine de 5 = 3,236

Répartissons également la bordure d’Or tout autour :


 

Ainsi doit se présenter l’Arche d’Alliance, conformément aux directives divines.

Continuons, toujours selon les prescriptions divines de la Bible :

" Tu feras aussi un propitiatoire d’or pur, de deux coudées et demie de long et d’une coudée et demie de large"

C’est le même principe qui est employé pour la construction du propitiatoire (le "couvercle"). Sans perdre de vue que ces directives divines sont données à Moïse en haut du mont Sinaï, en Egypte. C’est-à-dire au sommet de la Montagne sacrée d’Isis Hathor, la déesse bleue, celle qui aime le silence.

" Tu mettras le propitiatoire sur le dessus de l’Arche..."

Alors, l’Arche d’Alliance doit obligatoirement se présenter, vue de dessus, couvercle (propitiatoire) en place, telle que Dieu l’a indiqué, comme suit :

Longueur x Largeur = 5,236 X 3,236

On remarque que l’axe médian de la longueur 5,236 coupe celle-ci à 2,618 = "phi"2, et que l’axe médian de la largeur coupe celle-ci à 1,618 = "phi" L’Arche est bien "plaquée au-dedans et au-dehors d’Or pur" Mais il s’agit de l’Or du Nombre.

Les "Chérubins" (les "anges") sont une traduction inadaptée pour "roues, cercles". C’est du dessus du propitiatoire, d’entre les deux "chérubins" que Dieu parle à celui qui sait.

Il reste maintenant au Maître de Chartres à inclure l’Arche dans la cathédrale. Mais l’Arche vient du Temple d’Egypte. Si l’Ordre du Temple en 1194 est puissant et respecté, la Sainte Inquisition est présente. Le Maître sait aussi qu’il est au milieu de l’ère des Poissons. Son choix est fait : il oeuvrera dans le silence. Le plan de la nouvelle cathédrale est déjà fixé : c’est celui de la Porte des temples d’Egypte. En particulier celle du temple d’Hatshepsout, Splendeur des Splendeurs. Le lieu est en accord parfait avec ce plan : antique lieu sacré des druides et de leurs devanciers, Porte du Sidh, Porte de l’au-delà. La Fonction est respectée. Au fond de la crypte, près du puits au fond carré d’un mètre orienté aux quatre points cardinaux, sommeille Ana. La déesse Ana, vierge et mère à la fois. Prima Materia que le Soleil vient féconder aux rythmes des cycles du temps.

Le Maître connaît parfaitement la Bible (et son origine). Il se réfère, bien évidemment, au texte biblique concernant la construction du temple par Salomon (2 - Chroniques - 3) : Temple spécialement construit pour abriter l’Arche d’Alliance :

" Puis il bâtit la salle du Saint des Saints dont la longueur de vingt coudées couvrait la largeur de la grande salle, et dont la largeur était de vingt coudées" Le texte spécifie qu’il s’agit de coudées "d’ancienne mesure"

Alors le Maître, aux pieds des deux tours rescapées de l’incendie, marque la largeur du temple de vingt coudées selon l’ancienne mesure :

vingt fois le Nombre d’Or fois un mètre 20 x "phi" x 1 mètre = 20 x 1,618 x 1 = 32,36 mètres. Mais c’est la largeur d’ouverture de la Porte du Temple d’Egypte. Cent vingt ans plus tard, le dernier Maître du Temple monte sur le bûcher.

Le Plan

Explication sur le schéma ci-dessus...

Cathédrale de Chartres :

Plan de la Porte incluant la géométrie de l’Arche (ci-dessous en orange) Arche, couvercle (propitiatoire) en place, de dimensions : Longueur : 52,36 mètres Largeur : 32,36 mètres

Le milieu de la longueur 52,36, c’est-à-dire 26,18 = phi au carré, est encadré au sud et au nord par deux colonnes cylindriques lisses de diamètre 1,309 m. = phi au carré/2. L’axe passe à l’aplomb de l’extrémité du sein de la vierge allaitante au sud, et par le milieu de la base du pilier de "Notre-Dame du Pilier" au nord. Le milieu de la largeur 32,36, c’est-à-dire 16,18, est le milieu de la nef bas-côtés compris. L’axe est l’axe d’Amon, issu du centre de la tour du Graal et aboutissant au milieu du seuil de la Porte. Cet axe passe par des "chérubins", roues ou cercles, qui sont, en partant du seuil de la Porte :

#  Le Chemin de Lumière ("labyrinthe") 
#  Les cercles de l’abside 
#  La tour du Graal

La "bordure d’or" est donc égale à 52,36 m. moins 50 m. (ou 32,36 m. moins 30 m.) = 2,36 mètres, répartis régulièrement tout autour, soit 2,36 / 2 = 1,18 m. Les colonnes rondes cantonnées de colonnettes octogones, ou octogones cantonnées de colonnettes rondes qui bordent l’Arche, ont un diamètre total, colonnettes comprises de 2,357 m. (cf. les colonnes chartraines). Le tracé de l’Arche, bordure d’or comprise, passe par le milieu de ces colonnes. C’est-à-dire 2,357 / 2 = 1,1785 m. La précision est de l’ordre de 1,18 - 1,1785 = 1,5 mm.

è-

Anagramme

Il y a, dans une colonnette du porche nord, une représentation d’un coffre ouvert posé sur un chariot. De ce coffre ouvert, pend un rat par la queue. Il ne s’agit donc pas de l’Arche, mais du coffre à côté de l’Arche (Samuel 1 - 6).

Sous cette représentation, est gravée la phrase "ARCHA CEDERIS" Soit 12 lettres, 5 et 7. C’est l’anagramme de " HIC ARCA RE DES " HIC trois lettres, ARCA quatre lettres, RE DES cinq lettres. Soit le triangle sacré 3, 4, 5, de périmètre 12. HIC pour "ici" ARCA pour "coffre" RE pour "de fait" DES archaïsme pour BES BES pour "les 2/3 d’un tout de 12 parties" 2/3 est un rapport sesquialtère, c’est-à-dire dont l’un des éléments est contenu une fois et demie dans l’autre.

Ainsi, la phrase "HIC ARCA RE DES" signifie : "ici l’arche est de fait aux deux tier". Et il est vrai, il suffit de regarder le plan, à hauteur de cette colonnette contenant l’inscription, le bas de l’Arche est aux deux tiers de la hauteur totale de la Porte en partant du sommet. L’Arche est bien à côté du coffre duquel pend le rat d’or.

Proportion

Il est bien évident que l’Arche n’est pas un coffre de 52,36 mètres de long sur 32,36 mètres de large et autant de haut. Elle serait difficilement transportable et peu discrète. Mais il est bien évident que si le Maître de Chartres a laissé tous ces indices, c’est pour nous désigner un endroit précis : A la croisée des deux axes dorés au-dessus de l’Arche, à une profondeur fatale de 16,18 mètres du dessus du couvercle, il y a un coffre de dimensions 0,5236 m x 0,3236 m x 0,3236 m.

Pierre de fondation du temple, graine contenant toutes les informations vitales, conformément aux préceptes égyptiens.

L’Arche fut bien "ramenée" d’Egypte par les Templiers.

Elle est "déposée" dans la cathédrale de Chartres, dont le plan est différent de toutes les autres cathédrales. Comme le plan de la chapelle de l'ancienne commanderie templière de Paulhac, en Creuse, est différent de toutes les autres chapelles, templière ou non ; mais plan en harmonie avec celui de la cathédrale de Chartres : même Principe, mêmes Nombres, même unité de mesure, le mètre. Mètre qui mesure le temps.

Conclusion

Dès les premières pages du premier Livre de la Bible, dans la Genèse, apparaît l’Egypte.

Le rituel de l’Arche est d’origine égyptienne.

A l’époque de construction de la cathédrale de Chartres, que ce soit celle romane ou bien celle gothique, les Templiers sont présents à Jérusalem.

Les principaux temples d’Egypte, alors tous quasiment intacts, y compris les pyramides de Gizeh, sont à quelques jours de cheval.

Que restait-il du temple de Salomon ? Rien. Celui-ci était entièrement rasé depuis plus de mille ans. Seule la mosquée d’Omar signalait son emplacement supposé. Mosquée qui figure sur la Boule du Temple.

A suivre...

© Pierre Dupuis. Tous droits réservés

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans TEMPLIERS
commenter cet article

commentaires