Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PORTEUR DE LUMIERE
  • LE PORTEUR DE LUMIERE
  • : Qu'est-ce que l'Hermétisme ? L'Occultisme ? Le Spiritisme ? Savez-vous qu'à la base il n'y avait qu'un seul Enseignement et que ce sont les hommes qui ont inventé les religions ?
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte libre

Archives

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 01:54

Mon nom est légion

Par Laurent Vissière*




Contrairement à Dieu, le diable est multiple, évoluant avec le temps et s'adaptant aux sociétés humaines. Son histoire est pleine de rebondissements : entre la chute des anges rebelles et leur ultime défaite, à la Fin des Temps, il change de visage et de nom.



Dès la fin du IIe siècle de notre ère, Maxime de Tyr dénombre 30 000 démons, mais ce chiffre sera constamment revu à la hausse. Au Ve siècle, le Pseudo-Denys, qui décrit, dans sa Hiérarchie céleste, anges et démons, les divise en légions : mélangeant la légion romaine (environ 6 000 hommes) et le chiffre de la Bête dans l'Apocalypse (666), il affirme que les légions infernales se composent chacune de 6 666 démons. Des chiffres que, plus de mille ans plus tard, l'humaniste Jean Wier affinera : des légions de 6 666 démons, il en compte, dans un premier texte, 1 111, ce qui fait un total de 7 405 926 démons ; et dans un second, 2 253 légions, soit 15 018 498 démons. L'imagination fantasque, et parfois délirante, des magiciens et des démonologues n'a sans doute pas permis de reconnaître tous les membres de ces phalanges infernales. Mais on peut flâner un instant dans les jardins du Mal en compagnie des démons les plus familiers, les plus curieux et jusqu'aux plus affreux.

L'Antéchrist

Ce personnage mystérieux, qui doit venir sur terre avant le retour du Christ (d'où son nom d' ante-Christ ), est souvent présenté comme son antithèse (et appelé alors anti-Christ ). Sa parole mensongère détourne les chrétiens de Dieu, et son règne annonce l'Apocalypse. Dans le Nouveau Testament, seules les épîtres de Jean mentionnent sa venue prochaine, mais les textes apocryphes, tels que L'Ascension d'Isaïe, détaillent son règne horrifique, qui doit durer 1 332 jours.

Asmodée

En hébreu, « celui qui fait périr ». Dans le Livre de Tobie, Asmodée fait mourir les sept fiancés de Sarra, fille de Ragouél, mais Dieu entend son désespoir et lui envoie l'ange Raphaël (« Dieu guérit »), stricte antithèse du démon Asmodée. Chez Lesage, ce diable, devenu boiteux et voyeur, soulève les toits pour révéler la vie secrète des citadins ( Le Diable boiteux , 1707).

Baal, Belzébuth et Belphégor

Baal, dieu d'origine cananéenne, est adoré au Proche-Orient sous différentes figures, et se trouve souvent en rivalité directe avec Yahvé. Les Hébreux transforment ces dieux locaux en autant de démons, parmi lesquels on distingue Belzébuth et Belphégor. Baal-Zeboub, le « dieu des mouches » en hébreu, est en fait la corruption ironique du mot cananéen Baal-Zeboul (Baal le Prince). Quant à Belphégor (Baal-Péor), il s'agit du Baal de la montagne Péor, en pays moabite, un dieu que les Hébreux, au cours de l'Exode, furent tentés d'adorer, et que maudit Moïse.

Béhémoth

Béhémoth (qui signifie « bestial » en hébreu) désigne la bête brute d'essence démoniaque. C'est un diable en général présenté comme parfaitement stupide.

Le démon

Dans la mythologie antique, les démons (du grec daimôn ) sont des esprits intermédiaires entre les dieux et les hommes. Ces esprits ou génies pouvaient être bons ou mauvais. Socrate, par exemple, possède un démon familier, une « voix » qui lui dicte sa conduite. Les larves et les lémures, à Rome, désignent en revanche fantômes et esprits malfaisants. Le christianisme n'a conservé que l'aspect maléfique de ces anciens démons.

Lucifer

Lucifer, qui signifie en latin « porteur de lumière », désigne Vénus, l'étoile du matin. Ce nom poétique sert aussi à nommer Jésus aux premiers temps du christianisme. Ce n'est qu'au Moyen Age que Lucifer en vient à désigner le plus brillant des anges de Dieu, celui-là même qui s'est révolté le premier contre son pouvoir. Lucifer ou la beauté du Mal.

Machin

« Machin est un grand duc qui est en similitude et semblance d'un homme fort, et enseigne la vertu des herbes et des pierres précieuses... » Il commande à 37 légions, nous apprend le Livre des Esprits , un traité démonologique du XVe siècle, qui est d'ailleurs le seul à le mentionner.

Le Malin

Une des épithètes médiévales du diable. La malignité du démon désigne moins sa ruse que sa pure méchanceté.

Méphistophélès

Le plus célèbre des démons littéraires. Méphistophélès tente le docteur Faust. Selon une étymologie grecque, douteuse mais poétique, son nom signifierait « celui qui n'aime pas la Lumière ». Démon de bas étage dans la légende primitive de Faust, au XVIe siècle, Méphistophélès acquiert de la prestance à la fin du XVIIIe siècle, avec l'écrivain allemand Goethe. Et il fait une entrée triomphale dans l'opéra grâce à Berlioz ( La Damnation de Faust , 1846) et à Gounod ( Faust , 1859).

Pan et les satyres

Dans la mythologie grecque, le dieu Pan n'a rien de maléfique. Fils d'Hermès et d'une nymphe, il représente la divinité pastorale par excellence. Mi-humain mi-caprin, il possède des pattes de chèvre, des cornes et une barbiche. Particulièrement lubrique, il consacre l'essentiel de son activité à poursuivre les nymphes, voire les jeunes bergers. Pan et les autres divinités agrestes, comme les satyres, furent très longtemps en honneur chez les paysans, ce qui explique sans doute que les chrétiens, lors des dernières campagnes d'évangélisation du monde antique, les aient entièrement diabolisés. C'est du dieu Pan que le diable chrétien tire ses pieds fourchus et ses cornes de bouc.

Pazuzu

Les plus anciens démons connus se rencontrent en Mésopotamie. Pazuzu, le démon du vent du sud-ouest, présente déjà toutes les caractéristiques du diable. Créature hybride, il arbore une tête de lion, un corps couvert d'écailles, des mains griffues, deux paires d'ailes, des pattes de rapace, la queue d'un scorpion et un pénis en forme de serpent. Le vent du sud-ouest apporte maladies et fléaux - sécheresse et famine en été, sauterelles en hiver... L'aspect hideux de Pazuzu a beaucoup marqué les créateurs contemporains, puisqu'il apparaît à la fois dans la bande dessinée, avec Les Aventures d'Adèle Blanc-Sec de Tardi (dans l'épisode Le Démon de la tour Eiffel), et au cinéma, dans la série L'Exorciste ...

Le Prince des Ténèbres

Les anges déchus ont perdu la lumière du Ciel. Le diable règne sur un monde de ténèbres, à la fois moral et physique - l'enfer. Tous les animaux de la nuit lui sont d'ailleurs intimement liés.

Satan

Satan, qui signifie en hébreu l'adversaire, mais aussi l'accusateur ou le calomniateur, a été correctement traduit en grec par le terme diabolos , qui donne « diable » en français. Dans les plus anciens textes bibliques, le satan apparaît comme un auxiliaire de la justice divine (Zacharie 3, 1-2). Mais, peu à peu, le nom commun devient nom propre, et, dans le Nouveau Testament, Satan se présente déjà comme l'Ennemi de Dieu et le Prince des démons. Le Coran le connaît sous les noms de Shaytan et d'Iblis, dérivés de Satan et de diabolos .

Le Tentateur

Au jardin d'Eden, le serpent tente Eve et lui fait manger du fruit de la Connaissance : Dieu maudit le serpent et chasse Adam et Eve du paradis terrestre. Le Nouveau Testament voit dans le serpent une image de Satan, car la tentation est son arme favorite. Pour accéder à un savoir supérieur, les hommes, et les magiciens en particulier, se montrent prêts à jouer leur âme.

Zozo

Ce démon peu connu a été formellement identifié par une jeune Picarde, dans une affaire de possession advenue en 1816 : elle tomba au pouvoir des démons Zozo, Mimi et Crapoulet qui, entre autres facéties, la faisaient marcher à quatre pattes.



--------------------------------------------------------------------------------
* Laurent Vissière est maître de conférences en histoire médiévale à Paris IV-Sorbonne
--------------------------------------------------------------------------------

Sources Historia

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans DIABLE et Diableries
commenter cet article

commentaires