Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PORTEUR DE LUMIERE
  • LE PORTEUR DE LUMIERE
  • : Qu'est-ce que l'Hermétisme ? L'Occultisme ? Le Spiritisme ? Savez-vous qu'à la base il n'y avait qu'un seul Enseignement et que ce sont les hommes qui ont inventé les religions ?
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte libre

Archives

17 février 2006 5 17 /02 /février /2006 19:17

Pourquoi Jésus parlait en paraboles ?

 

L'enseignement du plus grand Initié

 

 

Contrairement à ses proches disciples, Jesus enseignait à la foule uniquement sous forme paraboles.

"C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent." (Mat.13:13

Que l’on soit chrétiens ou non, les hommes n’écoutent pas Dieu. Ils font la volonté de l’Ego.

Ils ne font pas ainsi la Volonté du Père.

"Car le coeur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles" (Mat.13:15)

Si un homme pouvait voir de ses yeux tel qu’est l’Ego dans son intérieur, il réaliserait, non sans effroi, que c’est l’Ego qui souille l’homme. Il verrait une aberration psychologique qui n’a rien de divin. Mais l’homme ne la voit pas car il est hypnotisé par l’Ego.

L’Ego nous auto-trompe en pensant que la Connaissance est à sa portée.

 


En réalité, seule la croyance est son domaine.

"Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, vous connaîtrez la Vérité, et la Vérité vous affranchira" (Jean 8:32)

L’Ego ne peut pas connaître la Vérité, car
la Vérité n’est pas du domaine de l’intellectuel.

L’Ame possède les facultés de l’Etre pour connaitre la Vérité en soi.

L’Ame agit par l’intuition ; l’Ego par la pensée.

Mais il faut être honnête avec nous mêmes, nous sommes identifiés à l’Ego et non à l’Ame.

Qu’est-ce-que l’Ego ? L’Ego est l’ensemble de nos facettes pychologiques qu’elles soient perçues comme bien ou mal. Des milliers de défauts vivent dans notre monde intérieur : colère, fierté, paresse, envie, jalousie, prétention, ambition, vanité, préoccupation, auto-suffisance, fantaisie, luxure, convoitise, etc

Quant à l’Ame, elle est au-délà du concept de bien et de mal de l’entendement humain.

L’Ego croit pouvoir connaître l’amour, l’Ego croit souvent donner par amour,
alors qu’il n’agit que par intérêt plus ou moins subtile à notre Conscience. L’Amour émane de l’Ame et non de l’Ego.

En nous identifiant à notre Ego, nous nous oublions de nous-même, et nous ne voyons pas la Réalité.

Nos défauts nous voilent la Vérité et nous devons dissoudre ce voile dans nos yeux si nous voulons voir de nos propres yeux.

L’Ego doit mourir car l’Ego constitue des noeuds fatals dans l’écoulement de la Vie.

L’Ego et l’Ame sont comme l’huile et l’eau, ils ne peuvent pas se mélanger.

L’Ame est l’habitant légitime de notre temple intérieur.

Quand Jésus chassa les marchands du Temple, Jésus n’est pas devenu fou furieux, tapant les marchands. C’est un message symbolique.
Jésus nous invite à chasser de notre temple intérieur les différents Moi representatifs de nos défauts qui marchandent les valeurs de la Conscience.

"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée." (Mat.10:34)

Jésus n’est pas venu vers nous pour que nous nous réconcilions avec l’Ego.
Par son enseignement, Jésus a donné à ses disciples l’épée pour décapiter les défauts psychologiques personnifiés par l’Ego.

Jésus dit bien dans la Bible que
c’est un chemin difficile, il n’y en que peu qui le trouve et encore moins qui emprunte ce chemin.

"Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent." (Mat.7:14)

Malheureusement, en ces temps difficiles, l’Ego s’auto-trompe en croyant que ce chemin s’est converti en une autoroute.

 

Ne nous contentons pas de croyances et d’aider les autres car l’Ego aime la reconnaissance, les gratifications, les flatteries, la fierté et les remerciements.

Le concept de Moi Supérieur est un subterfuge de l’Ego qui veut persister dans notre intérieur.

L’humanité a rendu l’Ego aussi dure que de l’acier, en le justifiant.

Beaucoup prétendent que si on ne se mettrait jamais en colère, on n’avancerait pas.

Mais c’est la preuve évidente que l’Ego est incapable de trouver les mots justes pour faire avancer correctement les choses.

L’Ego réagit de façon purement mécanique : si quelqu’un nous insulte, l’Ego va nous inciter à penser et à agir de la même façon.

 

Vous croyez ainsi que nous somme libres ?

 

Les comportements des autres nous manipulent et nous mettent hors de nous-même.

"Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges" (Mat.5:22)

Beaucoup pensent que pour ne pas avoir le défaut de la colère, il suffit de calmer sa colère afin de ne pas la manifester. C’est une erreur d’en rester là, car la colère est toujours présent à l’état latent.

 

Une personne peut être en colère, et ne pas le montrer en pensant à la morale par exemple. Ainsi, il pourrait alors faire croire à son frère qu’il est calme, zen, doux et philosophe. L’ego aime le maquillage.

Dans l’Evangile de Mathieu, Jésus nous dit bien que le fait de penser du mal est aussi grave que le fait de passer à l’acte. Les gens ne parlent pas beaucoup de ce passage. Pourquoi ? Parce que cela va à l’encontre de ce qu’on veut entendre. La pensée de la colère est le germe, la source de l’acte.

Tant qu’on abritera le germe de la colère, la colère sera bel et bien présente, déformant subtilement notre jugement.

Nos défauts doivent être dissous si nous voulons réellement voir et entendre.

Il faut comprendreque le chemin qu’enseignait Jésus à ses disciples ne se limitait pas à croire en lui. Jésus leur a donné un enseignement concret pour qu’ils puissent parvenir à se libérer de l’Ego qui est le meurtrier du Réel.

Beaucoup n’ont retenu des paraboles de Jesus qu’une simple éthique.

 


Nous ne devons pas nous voiler la face en nous contentant d’être plus gentils, nous devons engager héroïquement une révolution psychologique contre notre Goliath intérieur.

L’enseignement de Jésus s’oppose à l’Ego, c’est pourquoi Jésus parle en parabole.

Sous forme de parabole,
l’ego reste attaché à des interprétations littérales ou intellectuelles. Le sens profond lui échappe si bien que le message parvient alors plus profondément dans notre intérieur.

Ce serait radicalement différent si Jésus parlait clairement sans parabole : l’Ego est mécaniquement réactif, il ne veut pas se voir lui-même et se rendre compte de ses propres erreurs, illusions et ignorances. L’ego n’aime pas être blessé, et encore moins disparaître.

"Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne." (Mat.5:29)

Jésus invite à comprendre que nos défauts doivent être déracinés car l’aveuglement de l’Ego nous conduit à la pensée et l’action incorrecte.

Les gens communs ne veulent pas comprendre cela, et croient bien se comporter. Ils ne veulent pas voir que
les malades que Jésus guérissait dans les Evangiles sont le reflet profond de chacun de nous. En effet, nous sommes les aveugle, les muets, les lépreux, les boiteux, lunatiques et les possédés des Saints Evangiles.

"Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies." (Mat8:16-17)


La plupart des gens ne se rend pas compte que l’Ego nous fait croire qu’on agit, alors qu’en réalité il nous paralyse.

 

Les gens refusent de croire que l’Ego les possède, les rend aveugles et lunatiques. Croire alors seulement en la personnalité de Jésus est un compromis illusoire de l’ego qui désire subsister après la mort en rêvant d’une belle place au Ciel.

"Celui qui dit : je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur et la Vérité n’est point en lui" (1er Ep.Jean 2-4)


Jésus-Christ nous as donné un commandement :
"Aime ton prochain comme toi-même"

Mais ce n’est pas aimer seulement celui qui nous aide, celui qui nous flatte. Ce n’est pas se contenter d’aimer notre ami, notre frère et notre créditeur.

 


C’est surtout aimer celui qui nous insulte, qui nous déteste, celui qui nous dévisage et nous tourne le dos.

Sincèrement, vous en connaissez des personnes comme cela ?

"Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent." (Luc 6:26-27)

Certes, nous pouvons faire croire aux autres et à nous même qu’on aime nos ennemis, mais face à la personnne, il y a aura toujours une certaine saveur désagréable dans notre intérieur. Nous ne pouvons pas aimer sincèrement nos ennemis tant que nous continuerons à abriter dans notre temple intérieur le Moi de la haine, le Moi de la rancune, le Moi de la vengeance et le Moi de la médisance. Ces Moi sont les marchands du temple qui jouent avec notre Conscience.

Les Saintes Evangiles appelent ces Moi "Légion".

"Car c’est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. Voilà les choses qui souillent l’homme ; mais manger sans s’être lavé les mains, cela ne souille point l’homme."(Mat.15:19-20)

L’ego nous auto-trompe en croyant bien agir seulement à l’extérieur, mais il ne soucie pas de notre propre maison intérieure. Tout simplement parce que ce n’est pas sa demeure.

"Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs médiront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité." (Mat.7:21-23)

L’ego aime bien se faire voir de l’extérieur, prouver à ses frères qu’il est un bon serviteur, en lui faisant voir de belles choses qu’il fait au nom du Seigneur.

C’est pourquoi les Evangiles nous avertissent qu’il y aura beaucoup de pleurs et de grincements de dents.

Jésus a sacrifié sa vie sur la croix pour nous montrer le chemin. Il nous invite à renoncer à notre Ego pour le suivre.

 

"Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même" (Mat.16:24)

Mais peu sont prêt à le suivre, car nous sommes attachés à notre cher Ego.

 

Se remettre au Seigneur en espérant dans sa crainte est la manifestation raffinée de l’ego qui veut qu’on le laisse tranquille, car il désire subsister dans notre intérieur.

 

Vous comprenez maintenant pourquoi l’Ego peut revêtir la peau d’une brebis ou d’un loup pour ne pas qu’on puisse faire notre travail intérieur.

 

"j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné"(Mat.25:25)

Le Seigneur attend de nous
un travail sur nous-même, car ce travail est indispensable et inajournable pour devenir un Homme véritable, c’est-à-dire Roi de la Création et maître de lui-même.

Pierre

L’enseignement de Jésus ne doit pas être réduit à des recommandations humanistes, car son enseignement, venant de son Père, ébranle toutes les littératures humanistes, morales, et philosophiques de l’entendement humain.

"Soyez donc parfait comme votre Père céleste est parfait" (Mat.5-48)

"Caron donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, maisà celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. " (Mat.13:12)

N’hésitez à me confier vos critiques et à découvrir

http://fr.groups.yahoo.com/group/la_gnose

Sources EZOOCULT

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans LE GALILEEN
commenter cet article

commentaires

louis 08/03/2006 00:41

Cher michel,
 
Jésus n'est pas seulement un principe... il est bel et bien, avant tout, un individu comme toi et moi (et nous tous...) qui a eu comme objectif de maîtriser le "principe divin" qui résidait en lui et en ce sens, à force de volonté et de détermination,  il s'est rendu maître du principe en réactivant sa divinité.
 
Ce sont ce qu'ont fait également, individuellement  les autres individus que tu cites.
 
C'est ce qu'en principe nous sommes nous même, chacun(e) pris (e) individuellement, inviter à faire de nos existences et que nous ferions probablement si nous n'étions pas tellement occupé à promouvoir notre propre survie, l'expression de toutes nos passions et fantasmes et le maintien de tous nos attachements humains et terrestres  !!!
Louis

Michel 02/03/2006 14:30

Réponse à Louis
Il est bien évident Louis que Jésus n'est qu'un principe que l'on retrouve chez d'autres maîtres avant lui... Mani, Rama, Hermès, Zoroastre, etc... la même âme qui revient chaque fois éclairer l'humanité. J'entendais par dernier, le dernier prophète. Nul ne peut faire mieux que lui. Après, il n'y aura que des "rassembleurs".

louis 02/03/2006 12:25

Un mot à Michel...
 
Assurément jésus est un des derniers dernier grand Initié qui vint sur terre mais il n'est assurément pas le dernier ...nous en déplaise à nous qui sommes de tradition chrétienne !

Une recherche approfindie permettrait de se rendre compte que le
Bouddha est assurément de ceux là également, et que lui aussi n'est pas mort !!!

De Saint Germain également, est de ceux là, même s'il s'est engagé à demeurer dans notre athmosphère terrestre jusqu'à l'avènement du nouvel âge d'or qui s'approche enfin ... il est également de ceux là ... tout comme le sont  El morya ou encore maître Kuthumi !!!

Donc par delà nos traditions religieuses ou culturelles, en cherchant bien... on peut trouver les traces de différents grands initiés réalisés, d'hommes redevenu  complètement Dieu manifesté !!!

bernard 02/03/2006 12:10

Merci pour ce beau texte adriana ..;
Et il est vrai que l'humain est  identifiés à l’Ego (et non à l’Ame)... par sa lignée génétique, par se parents, son milieu, son éducation, ses habitudes, ses croyances et que s'identifier davantage à l'âme ou au Divin intérieur demande à chacun(e) à changer cet état de fait...à pouvoir faire fi de cet héritage humain encombrant et à ses exigences restrictives pour dépasser les attachements qui en découlent.

La prise de conscience, la connaissance, une forte volonté et une puissance détermination sont nécessaires aux dépassements de ces attachements de l'égo et à l'identification, au recentrage sur l'âme !!!

Bernard

Soufi 01/03/2006 21:35

Plénitude sur toi. Amie de Lumière. Laisse le vent emporter les mauvaises langues et les mauvais esprits. Ils n'ont pas prise sur ceux qui savent.