Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LE PORTEUR DE LUMIERE
  • LE PORTEUR DE LUMIERE
  • : Qu'est-ce que l'Hermétisme ? L'Occultisme ? Le Spiritisme ? Savez-vous qu'à la base il n'y avait qu'un seul Enseignement et que ce sont les hommes qui ont inventé les religions ?
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Texte libre

Archives

31 janvier 2006 2 31 /01 /janvier /2006 13:16

Lire religieux : Judas, mon frère

 

par Louis Cornellier

 

 

Et si, finalement, de tous les apôtres, Judas était le plus intéressant, le plus ardent, le plus humain? Oui, lui, Judas, le traître, diabolisé par une certaine tradition chrétienne? La version officielle, inspirée de l'évangile de Jean, en a fait un voleur qui se servait de son statut d'économe des Douze pour puiser dans la caisse. Ainsi, s'il critique la complaisance de Jésus à l'égard de Marie lui lavant les pieds avec un parfum cher, ce serait essentiellement par cupidité. Matthieu et Marc, pourtant, parlent plutôt de l'indignation de l'ensemble des disciples devant ce mauvais usage des richesses et laissent entendre qu'il a éveillé le désir de trahison de Judas.

Dans «une épître imaginaire» attribuée à Judas, l'autre disciple, le prêtre alsacien Charles Singer joue de ces obscurités pour nous présenter un Iscariote saisissant dont la totale passion pour le Christ est tragiquement criblée de doute et de détresse.

C'est lui qui écrit, le petit commerçant de céréales qui a suivi ce Jésus promettant de cuire «le pain qui apaise toutes [les] faims». Lui, le révolté devant le joug des Romains et l'ostentation du Temple. Homme de la libération, Judas est subjugué par ce Messie qui chante «la bonne nouvelle portée aux pauvres». À Cana, écrit-il quelques heures avant d'aller se pendre, il a découvert, grâce au Maître, «ce que sera le monde/ lorsque enfin son Royaume/ sera instauré sur la terre./ Le monde sera une fête».

Le Jésus qui donne l'eau vive à la Samaritaine, qui redonne la vue aux aveugles, qui fait revivre Lazare, qui expulse les marchands du Temple et qui tue l'hypocrisie en sauvant la femme adultère est le sien. Pourtant, quand ce même Maître se laisse séduire par le parfum cher de Marie et s'adonne à d'abstraites promesses -- «Celui qui mange ma chair/ et boit mon sang,/ demeure en moi/ et moi en lui» --, quelque chose se brise chez l'apôtre.

C'est aux pauvres que l'argent doit aller et les illusions spirituelles ont assez duré. D'où la trahison. Norman Mailer, dans son troublant L'Évangile selon le Fils, fait dire à Jésus, à la suite de l'épisode du parfum : «Des disciples vinrent m'assurer que Judas parlait en mal de moi dans la rue. J'étais prêt à trahir les pauvres, avait-il dit. J'étais comme les autres. Je n'étais pas resté fidèle à mes convictions. Pourtant, j'étais obligé de pardonner à Judas. Car, en vérité, n'avais-je pas méprisé les pauvres ?»

Le Judas de Charles Singer, qui a l'argent en horreur, n'agit pas autrement et veut faire taire le Maître. Sa trahison, il le sait au moment où il écrit ces lignes et alors que Jésus agonise sur le Golgotha, sera sans retour. Adressée à l'apôtre Jean, le pur et l'intransigeant, son épître est un cri déchirant de remords et de foi blessée : «Moi, Jean,/ depuis ma naissance,/ je suis un être divisé,/ séparé, désuni,/ attiré par le bien/ et dansant autour du mal./ Pas un jour n'a passé/ sans que je sois obligé/ de lutter/ contre les puissances de nuit/ à l'affût de mes parts de lumière.»

Évocation puissante et magnifique des déchirements qui gisent au coeur de la foi, même la plus brûlante, l'épître imaginaire que nous offre Charles Singer nous entraîne dans les abysses de l'expérience chrétienne où la joie est sans cesse traversée d'errements. Toujours, en effet, le chrétien veut boire l'eau vive des paroles et du visage du Christ, mais, comme Judas, son frère, l'idéal immaculé lui échappe : «Je n'ai pas l'habit de noce/ dont tu parlais si souvent./ Je n'ai/ que mon habit de trahison/ et que mon désir éperdu/ d'être avec toi.»

Je n'hésite pas à l'affirmer : Judas, l'autre disciple est une grande oeuvre littéraire et religieuse. Une oeuvre de vérité dont on ne sort pas indemne.

Judas, l'autre disciple

Une épître imaginaire

Charles Singer

Novalis

Montréal, 2005, 176 pages

Sources : LE DEVOIR

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans LE GALILEEN
commenter cet article

commentaires

louis 11/04/2006 11:26

Pour en savoir davantage sur le véritable Judas et son évangile...
 
Pour mieux découvrir, les mensonges et l'hypocrisie de la très peu sainte église catholique et de ses clercs !
 
L'Evangile de judas = http://www.ngcfrance.tv/explore/judas/index.asp 

marcel 10/04/2006 20:18

Avec la récente redécouverte des évangiles de judas, cet article prend un nouvel éclairage...Effectivement Judas était , parait-il, le plus éduqué et le plus sympa des disciples de jésus, un véritable ami pour lui  !
 
En outre le christ ne fut pas sa victime involontaire, contrairement à la pitoyable vision victimisatrice à laquelle la très peu sainte église catholique a toujours voulu nous faire croire depuis des siècles !!!
 
En effet, il convenait probablement que jésus soit crucifié pour que le Christ en lui nous apparaisse dans toute sa puissance et sa grandeur... de maître tout puissant de la vie et de la mort !!!
 
Comme je le disais dans un autre commentaire le véritable jésus n'a que peu de chose à voir avec sa représentation écclésiastique traditionnelle !!!
 
Ainsi par exemple, Pierre, le très peu saint catholique, était un monstrueux misogyne qui haissait marie madeleine, tel qu'on peut d'ailleurs l'apprendre dans l'évangile de Thomas (encore un autre évangile que l'église a préféré nous cacher pour mieux nous maintenir dans notre candeur naive, propice à notre propre manipulation par les clercs !!!
 
Les jeux sont fait, le trône de Pierre et des autres écclésisatiques hypocrites, bâti sur le crime et le mensonge ne devrait plus en avoir pour longtemps !!!
Alléluyah !!! Gloire à Dieu et Gloire au Christ qui se trouve en chaque homme et femme !

Phart 06/02/2006 19:35

Bonjour,
Comme je suis venu lire vos nouveaux articles, j'en profite pour vous saluer .
A bientôt,